Conférenciers principaux

  • Abdeljalil Akkari, Université de Genève, Suisse

    Abdeljalil Akkari est professeur associé de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation de l’Université de Genève. Son expertise est principalement l’éducation internationale et comparée. Ses recherches récentes portent sur la comparaison des tendances internationales en matière de politiques éducatives et sur l’analyse du rôle de l’éducation dans le développement et des transformations la forme scolaire dans les pays du Sud.

  • Bi Séhi Antoine MIAN, Chef de la scolarité centrale de l'ENS d'Abidjan, Côte d'Ivoire.

    Bi séhi Antoine MIAN est maître assistant TICE au département des Sciences de l’éducation de l'ENS d'Abidjan. Ingénieur, informaticien et Professeur certifié de mathématiques des lycées et collèges, il est détenteur d'un Ph. D. en technopédagogie de l'Université de Montréal. Expert et consultant en TICE auprès des organismes nationaux et internationaux, Bi Séhi Antoine MIAN est conférencier, blogueur et auteur de plus de trente articles sur les TICE en Afrique et principalement en Côte d'Ivoire. Il est président de l'Association ivoirienne pour l'intégration des TIC en Éducation (AIITICE), fondée en 2012.

  • Chantal Amade-Escot, Université de Toulouse, France

    Chantal Amade-Escot est professeure de Sciences de l’Éducation à l’Université de Toulouse – Jean Jaurès. Elle intervient en formation d’enseignants à l’ESPE de Toulouse Midi Pyrénées. Elle mène ses recherches au sein de l’UMR « Education, Formation, Travail, Savoirs (MA 122) qu’elle a dirigé pendant six ans. Ses travaux, inscrits en didactique comparée, contribuent à partir de la didactique de l’éducation physique, à la théorisation de l'action conjointe du professeur et des élèves.

  • Jordi Coiduras , Université de Lleida, Espagne

    Jordi Coiduras est professeur en technologies éducatives au Département de Pédagogie et Psychologie de l’Université de Lleida (Catalogne, Espagne) et responsable de la formation en alternance du Baccalauréat en enseignement du primaire de la Faculté de Sciences de l’Éducation.
    Il est chercheur régulier de l’équipe COMPETECS et ses intérêts de recherche portent sur la formation en alternance, l’accompagnement en stages et la représentation de l’apprentissage professionnel dans l’e-portfolio.

  • Simon Collin, Université du Québec à Montréal, Canada

    Simon Collin est professeur en didactique du français langue seconde au Département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) et directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante - Université du Québec (CRIFPE-UQ). Son parcours académique et ses intérêts de recherche portent sur le rapport entre les technologies et la langue, la culture et la société en éducation.

  • Modibo Coulibaly, Université Abdou Moumouni, Niger

    Modibo COULIBALY est enseignant chercheur, spécialiste des technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation à l’École normale supérieure de l’Université Abdou Moumouni. Ses intérêts de recherche portent sur la formation des maîtres, les stages en enseignement, les TIC, le sentiment d’auto-efficacité ainsi que sur le développement professionnel.

  • Christian Depover, Université de Mons, Belgique

    Christian Depover est professeur à l’Université de Mons. Il enseigne également à l’Université Libre de Bruxelles. Il dirige un centre de recherche et de développement consacré aux usages des technologies en éducation et au e-learning. Il intervient également en tant que consultant auprès d’organisations internationales.

  • Michel Fabre, Université de Nantes, France

    Michel Fabre est agrégé de philosophie, professeur émérite des Universités, membre du Centre de Recherche de l’Université de Nantes (France), rédacteur en chef de la revue en ligne Recherches en Éducation et président de la Sofphied (Société francophone de philosophie de l’éducation). Ses recherches portent sur la philosophie de l’éducation, l’épistémologie des savoirs scolaires et notamment la problématisation.

  • Bruno Garnier, Université de Corse, France

    Bruno Garnier est professeur de sciences de l’éducation à l’université de Corse. Docteur de l’université Paris IV, il a d’abord publié une vingtaine d’ouvrages et articles sur la traduction littéraire. À l’UMR Éducation & politiques (université Lyon 2), il s’est intéressé à l’histoire des rhétoriques politiques en éducation, puis à la démocratisation de l’enseignement. Aujourd’hui Directeur adjoint de l’UMR CNRS LISA, il poursuit ses recherches sur le droit à l’éducation à l’heure de la mondialisation et sur la diversité culturelle dans l’enseignement. Après avoir dirigé l’IUFM de Corse, au moment de la réforme de la mastérisation de la formation des maîtres (2009-2010), il enseigne actuellement à l’ESPE de Corse.

  • Clermont Gauthier, Université Laval, Canada, Directeur de l’axe 1, Cofondateur du CRIFPE

    Clermont Gauthier est professeur titulaire au Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval. Il est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en formation à l'enseignement. Il a obtenu le prix ACE-Whitworth, en 2005, à titre de meilleur chercheur en éducation au Canada. Il est membre, depuis 2013, membre de la Société royale du Canada (SRC), division des sciences sociales.

  • Christiane Gohier, Université du Québec à Montréal, Canada Membre honoraire du CRIFPE

    Christiane Gohier est professeure titulaire au Département d’éducation et pédagogie à l’Université du Québec à Montréal et chercheure au Centre interdisciplinaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Ses recherches et publications portent sur l’éthique en éducation, la construction de l’identité professionnelle des enseignants et des futurs enseignants, les fondements de l’éducation, particulièrement l’épistémologie et les finalités de l’éducation. On trouve une liste de ses travaux en accédant au http:// ww.er.uqam.ca/nobel/r17101.

  • Nancy Hafkin, Nations Unies, États-Unis

    Nancy Hafkin has been involved in research on gender and information technology in Africa for more than 15 years, living in Ethiopia for 25 years and working with 53 African countries for the United Nations at its Economic Commission for Africa, on both gender and development and ICT for development. In 2000 the Association for Progressive Communication in conjunction with IDRC established the Nancy Hafkin Prize for Innovation in Communications in Africa. Since 2012, she is a membre of the Internet Hall of Fame.

  • Alain Jaillet, Université de Cergy-Pontoise, France

    Alain Jaillet est professeur des Universités à l’Université de Cergy-Pontoise. Ses recherches portent sur les technologies de l’Education et a développé de nombreux logiciels pour l’enseignement à distance et les environnements numériques dans le système scolaire et universitaire (Liberscol, Audio-videocours, Acolad, E-Space, etc..). Depuis plus de dix ans, il assure la responsabilité d’un Master complètement à distance réalisé par un consortium d’universités francophones.

  • Thierry Karsenti, Université de Montréal, Canada

    Thierry Karsenti, M.A., M.Ed., Ph.D., est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies) en éducation, et est professeur titulaire au département de phychopédagogie de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Ses réalisations et innovations technopédagogiques en formations ouvertes ou à distance ont été reconnues tant sur le plan provincial que national. Il se distingue également par la contribution de ses activités de recherche à la qualité de la pédagogie universitaire.

  • Alain Kerlan , Université Lumière Lyon2, France

    Alain Kerlan est philosophe, professeur émérite à l'Université Lumière Lyon2, où il a exercé les fonctions de Directeur de l'Institut des Sciences et des Pratiques d' Education et de Formation (ISPEF). Membre du laboratoire Education Cultures Politiques il y conduit des travaux plus particulièrement consacrés aux pratiques artistiques et culturelles, aux rencontres et aux intersections de l'art et de l'école, et de façon plus générale à la dimension esthétique en éducation. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à ces questions et à la philosophie de l’éducation.

  • Vassilis Komis, Université de Patras, Grèce

    Vassilis Komis est professeur associé au Département des sciences de l’éducation à l’Université de Patras (Grèce). Ses intérêts de recherche portent entre autres sur l'enseignement de l'informatique, les représentations des nouvelles technologies chez les élèves, l'intégration des technologies en éducation et la conception et le développement de logiciels éducatifs.

  • John (Jack) Schwille, Michigan State University

    John (Jack) Schwille is an emeritus professor at Michigan State University and former College of Education assistant dean, responsible for international projects and studies. A specialist of comparative education for more than 50 years, he has, for example, carried out projects in Africa and participated in large-scale international assessment research at K-12 and more recently higher education level in numerous countries, sponsored by the International Association for the Evaluation of Educational Achievement (IEA).

  • Neil Selwyn, Faculty of Education, Monash University, Australie

    Neil's research and teaching focuses on the place of digital media in everyday life, and the sociology of technology (non)use in educational settings. Forthcoming and recent books include: "Is Technology Good For Education?" (2016, Polity Press), 'Distrusting Educational Technology' (2014, Routledge), and "Education and Technology: Key Issues and Debates" (2011, Bloomsbury).

  • Maurice Tardif, Université de Montréal, Canada

    Maurice Tardif est professeur titulaire au département d’administration et fondement de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Il a dirigé le CRIFPE de sa fondation en 1993, à 2005. Il a également dirigé le programme (2002-2007) des « Grands travaux de recherche concertée » du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada portant sur l’évolution du personnel de l’enseignement primaire et secondaire au Canada Il est membre, depuis 2010, membre de la Société royale du Canada (SRC), division des sciences sociales.

  • Bernard Wentzel, Haute École Pédagogique BEJUNE, Suisse

    Bernard Wentzel est vice-recteur de la recherche et des ressources documentaires à la Haute École Pédagogique BEJUNE en Suisse. Chercheur dans le champ de la professionnalisation, il a publié différents ouvrages traitant de la formation, de l’insertion professionnelle et de l’évolution des métiers de l’enseignement. Il dirige l’Unité de recherche « Professionnalisation de l’enseignement et recomposition identitaire


Retourner à la page précédente.